Actu-Green

L’Afrique doit tenir compte de la RSE

Ignorer la RSE subie, c’est courir de graves risques sociaux (fortes tensions sociales autour de Sosucam au Cameroun et saccage d’un site minier par les populations au Burkina Faso) pouvant aller jusqu’au dépôt de bilan (le groupe Leoni en Tunisie). C’est également s’exposer à des risques environnementaux avec des procès pour réparer la pollution (Shell au Nigeria, Areva au Gabon). On encore à des risques économiques avec des procès devant les Points de Contacts Nationaux (PCN) des Pays de l’OCDE pour le paiement de plus d’impôts (l’entreprise minière Mopani de Zambie subit un recours devant les PCN au Canada et en Suisse), l’obligation de transformation sur place du bois (Rougier et les entreprises forestières au Gabon), la répartition du capital (loi d’indigénisation au Zimbabwe : obligation de céder 51 % du capital de l’entreprise à l’Etat et aux Noirs) ou les menaces sur les bénéfices et les risques de nationalisation (Sonatel au Sénégal et les entreprises de telecom en Afrique)

Dans le contexte africain, il faut donc que les entreprises anticipent dans leur business modèle les risques d’une « RSE subie ».

Peut-on être un îlot de richesse dans un océan de pauvreté ? Une organisation peut-elle vivre dans l’opulence quand ses voisins n’arrivent pas à subvenir aux besoins de base ? Comme s’identifier entreprise « citoyenne ou responsable » dans un environnement pollué ou sur un territoire corrompu? Est-il envisageable d’exploiter ad vitam aeternam des matières premières sans la prise en compte des limites physiques du gisement et de la nécessité de créer la valeur ajoutée dans le pays ? La croissance exponentielle du chiffre d’affaires et des revenus des cadres est-elle pérenne dans un contexte de diminution du pouvoir d’achat des salariés et de flambée des prix des produits de première nécessité? Voilà quelques questions centrales à creuser par les entreprises présentes en Afrique.

Nous avons identifié plusieurs secteurs d’activités qui présentent des risques majeurs face à la RSE subie en Afrique. Il s’agit des industries minières, des télécoms, des entreprises agro-alimentaires, des forestiers, de l’industrie pétrolière et gazière, des entreprises textiles, du BTP, des institutions financières, des entreprises de transport et de logistique.

Cette RSE subie se manifeste prioritairement autour de cinq enjeux principaux : indigénisation ou partage « équitable » des richesses, la pression constante des voisins, industrialisation et création de la valeur ajoutée en Afrique, internalisation des externalités environnementales et ressources humaines, pour les patrons aussi c’est RSE ou bien « Dégage ! »

Pour la sécurité des investissements et la durabilité de l’entreprise, il est nécessaire d’assurer une veille stratégique sur ces 5 enjeux principaux pour anticiper les risques et saisir les opportunités. Dans une Afrique qui émerge et se positionne comme la nouvelle frontière de l’économie, les entreprises sont condamnées à innover pour que création de la valeur économique rime avec préservation des ressources, partage des richesses, lutte contre les pollutions et justice sociale. Une telle démarche avant-gardiste a permis à une poignée d’entreprises africaines pionnières l’amélioration de leur productivité, l’accès à de nouveaux marchés, la consolidation des partenariats commerciaux avec la clientèle et la chaîne d’approvisionnement, l’amélioration de leur image, le maintien des cadres de haut-niveau, augmentation du chiffre d’affaires, des relations de bon voisinage avec les communautés locales et une amélioration du dialogue social avec les salariés au sein de l’entreprise.

Transformer les menaces de la RSE subie en opportunités de la RSE stratégique (green business, Bas de la Pyramide et Social Business) tout en anticipant la RSE régulée n’est plus un mythe mais une réalité en Afrique.

Thierry Téné

Agence Ecoffin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :