Actu-Green

Les défis de la croissance verte inclusive en Afrique de l’Ouest : Cas de la Sierra Léone

(AfriqueCroissanceVerte) Pour une amélioration de la qualité de vie et du bien-être des populations

Aujourd’hui, les stratégies en faveur de la croissance verte en Afrique s’accordent pour dire que l’on ne peut considérer le PIB comme unique indicateur de mesure du progrès économique. De ce fait, pour être plus proche de la réalité du terrain, les nouvelles approches incitent à la prise en compte de la qualité et de la composition de la croissance ainsi qu’à la façon dont celle-ci affecte la richesse et le bien-être des populations.La croissance verte ne se résume donc plus seulement à favoriser la croissance économique et le développement, tout en veillant à ce que les actifs naturels continuent de fournir les ressources et les services environnementaux…

La croissance se doit désormais d’être inclusive, c’est à dire créatrice d’emplois durables et facteur de cohésion sociale.

Pour plus d’efficience, ces stratégies doivent être adaptées aux spécificités des pays. Elles doivent  prendre soigneusement en considération les méthodes de gouvernance de chaque Etat afin d’exploiter au mieux les synergies entre la croissance verte, la réduction de la pauvreté, la création d’emplois et la solidification de l’économie.

C’est la raison pour laquelle nous choisissons ici un cas précis, celui de la Sierra Léone pour illustrer quelques points importants des stratégies à adopter.

Exemple de la Sierra Léone

Les 8 piliers de la stratégie en faveur de la croissance verte inclusive en cours de réalisation en Sierra Léone

  • Pilier 1 : Diversification de l’économie: Focalisation sur les secteurs stratégiques tels que les industries manufacturières et minières, l’agriculture, la pêche etc… et amélioration de l’environnement des affaires en favorisant  l’accès aux financements.
  • Pilier 2 : Renforcement de la gestion des ressources naturelles: Elaboration d’une politique foncière globale intégrant le régime foncier, des marchés du foncier à la planification de l’utilisation des terres.
  • Pilier 3 : Accélération des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD):  Mise en place de systèmes d’informations et de bases de données traitant des problèmes de démographie, d’éducation, de santé et d’approvisionnement en eau.
  • Pilier 4 : Compétitivité internationale : Définition d’axes prioritaires d’investissements  destinés au renforcement des réformes institutionnelles, au perfectionnement des compétences et à l’intégration régionale.
  • Pilier 5 : Stratégie en faveur de l’emploi et du travail: Accentuation de la promotion de l’emploi, la santé et la sécurité au travail
  • Pilier 6 : Protection sociale: Renforcement des programmes d’assistance aux personnes vulnérables et des programmes d’actions sociales. Mise en place d’une meilleure planification urbaine pour réduire les constructions anarchiques.
  • Pilier 7 : Gouvernance et réforme du secteur public: C’est la clé du succès de toute la stratégie. Elle passe par le renforcement de la prestation décentralisée des services publics; l’amélioration de la gouvernance et des prises de décisions dans les secteurs économiques clés. Il y a aussi la nécessité de réévaluer l’information statistique sur les ressources naturelles.
  • Pilier 8 : Amélioration des statuts de la femme, de l’enfant et respect des engagements internationaux: Renforcement des capacités d’actions du ministère en charge de la protection sociale. Promotion de l’égalité des sexes dans la vie publique.

Conditions de base indispensables au succès de la  transition vers la croissance verte inclusive 

La transition vers la croissance verte inclusive est un processus d’amélioration continue qui doit être construit sur des bases solides. Ainsi quelle que soit la robustesse des stratégies mises en place, un certain nombre de conditions préalables doivent être remplies pour espérer une mise en oeuvre effective. Ce sont par exemple:

  • La volonté politique
  • La mise en place de mesures incitatives adaptées à la réalité économique du pays
  • Une gouvernance responsable et la mise en place d’institutions fortes
  • La mise à disposition d’outils d’informations et d’analyses fiables pour un suivi efficace du travail réalisé
  • Une implication du secteur privé
  • Un appui des partenaires au développement 
  • Une sensibilisation et une communication adaptées aux « réalités » africaines 

Soutien et rôle essentiel de la Banque Africaine de Développement (BAD) au sein de la stratégie

images (6)La croissance inclusive et la transition vers la croissance verte font partie des principaux objectifs de la stratégie (2013- 2022) de la BAD. Ainsi de nombreux pays à l’image de la Sierra Léone, peuvent profiter des mécanismes d’accompagnement mis en place pour renforcer leur économie, attirer de nouveaux investisseurs, améliorer le bien-être des populations et redorer leur image internationale.

Les challenges de la bonne gouvernance et de la stabilité politique restent cependant des conditions intrinsèques au succès de ces initiatives.

Pour en savoir plus sur les initiatives de BAD en faveur de la croissance verte

Guy Stéphane DAGO

Bibliographie :

– Transition vers une croissance verte: Etat des lieux et perspectives (Sierra Léone)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :