Actu-Green

Afrique du Nord: Politique de coopération régionale pour le développement des énergies renouvelables

(AfriqueCroissanceVerte) Les pays d’Afrique du Nord n’ont pas encore pleinement tiré parti des opportunités de coopération au sein de la région, tant en ce qui concerne le développement des marchés (le commerce intra régional représentant moins de 4 % de l’ensemble de leurs échanges) que la promotion de nouvelles opportunités économiques à même d’assurer une croissance durable, créatrice d’emplois. Le coût économique de cette faible intégration a été évalué à environ 2 à 3 pour cent du PIB.

Le secteur de l’énergie pourrait jouer un rôle clé dans le développement socio-économique de la région et constituer un moteur de l’intégration régionale, compte tenu d’une part, de l’importance des ressources énergétiques (hydrocarbures, solaire et éolien, selon les pays) et d’autre part de la forte dépendance des pays vis-à-vis des échanges énergétiques, les uns pour équilibrer leurs bilans énergétiques, les autres car leurs exportations énergétiques constituent souvent l’essentiel de la richesse créée.

Les politiques énergétiques mises en oeuvre dans les pays d’Afrique du Nord reflètent des stratégies individuelles qui tiennent peu compte des choix pris par les pays voisins ; cela malgré la proximité de leur marché, les complémentarités qui pourraient exister ainsi que les possibilités d’économies d’échelle.

Commission économique des Nations Unies pour l'AfriqueLes défis (demande croissante d’énergie, développement durable, faible compétitivité, réduction des impacts environnementaux) et les opportunités (valeur ajoutée, création d’emplois, transfert de savoir faire et acquisition technologique) que les pays Nord africains connaissent aujourd’hui dans ce domaine plaident en faveur d’une action collective à l’échelle de toute la région et orientée vers des résultats tangibles.

La mise en oeuvre de la transition énergétique offre l’opportunité de constituer de nouvelles filières industrielles régionales (éolien, photovoltaïque, CSP, efficacité énergétique), créatrices d’emplois.

Les investissements importants requis pour développer ces filières et la nécessité d’organiser le transfert de technologies correspondant offrent autant d’occasions de bâtir de réels partenariats publics-privés novateurs.

La région pourrait en outre renforcer sa position en tant qu’acteur marquant de la transition énergétique euro-méditerranéenne ainsi que sa collaboration avec les autres régions du continent, en particulier la région ouest.

Dans ce contexte, la coopération régionale est appelée à se bâtir progressivement sur une vision à long terme et des axes stratégiques communs à travers (i) un renforcement du dialogue, de l’échange d’information et de connaissances, (ii) l’harmonisation des politiques et du cadre règlementaire et (ii) la mise en oeuvre de projets communs.

La présente publication examine les enjeux liés à la transition énergétique en Afrique du Nord, la manière dont elle est appréhendée par les pays, les progrès qu’ils ont accomplis ainsi que les obstacles majeurs à relever pour promouvoir le développement des énergies renouvelables. Elle met l’accent sur les principales opportunités de coopération dans quatre domaines clés : le financement, le développement d’un marché régional, l’intégration industrielle et le développement des compétences.

Le rapport fournit les bases conceptuelles d’une politique commune et des lignes directrices pour la définition d’une feuille de route et d’un mécanisme de pilotage et de facilitation de la mise en oeuvre.

Cette publication est le résultat d’un processus hautement participatif qui s’est appuyé sur des consultations techniques menées dans le cadre d’une réunion élargie d’experts et d’une revue par les pairs à laquelle ont participé plusieurs partenaires, notamment l’UMA, la LEA, l’ESCWA, le RCREEE et IRENA. Qu’ils soient tous en remerciés.

Pour terminer il est essentiel de souligner l’importance et la centralité d’un engagement effectif des pays et des acteurs du secteur des énergies renouvelables dans la mise en oeuvre d’une vision partagée et d’un programme d’actions qui allient les initiatives publiques et privées pour tisser des partenariats régionaux qui bénéficieront au bien être de toutes les citoyennes et de tous les citoyens de la région.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Nations Unies
Commission économique pour l’Afrique

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :